Matters matter 26 mai – 11 juin 2020

Catégorie
Expositions, Photographie
Tags
Matters matter, Michel Monteaux
A propos

Nous sommes heureux de vous présenter un ensemble d’œuvres d’art de Michel Monteaux intitulé « Matters matter ».
Largement reconnu comme photographe de presse (Il a collaboré avec plusieurs quotidiens ainsi que des magazines internationaux) Michel Monteaux poursuit également un travail artistique depuis vingt ans. Le photographe ne cesse de questionner la condition de l’homme, son rapport à son environnement, sa confrontation à la nature, la trace, celles laissées par lui, cela à travers les thèmes de la mémoire et sa fragilité.

la narration de cette oeuvre se déroule à travers plusieurs séries intitulées « Cosmos », « Continuum », « Instant quantic », « Lifeline », « No traces » et la série présentée ici « Matters matter ». La série photographique Matter Matter présente des déchets, des traces négligées de l’histoire commune qui vit en nous, écrasés, balayés, jetés, récupérés après notre passage. Pourtant, ces déchets témoignent aujourd’hui d’un mode de vie planétaire aussi complexe que décontracté, aussi paradoxal qu’inégal. Les déchets sont désormais la trace la plus importante de notre existence quotidienne. Chacun de nous jette des ordures à la maison dans la rue, dans la nature, plus d’une fois par jour. Ce geste est accompli dans une demi-conscience et oublié une seconde plus tard. De cette façon, nous sommes déconnectés de la nature organique des éléments qui constituent l’essence même de toutes les formes de vie. Mais loin des yeux, les déchets continuent de se transformer et ne sont pas inertes. Ils font partie d’un univers en mouvement et rejoignent les milliards de particules qui composent l’énergie et la matière. Plastiques, carcasses, plantes. Les déchets sont collectés dans l’espace urbain.

« J’ai trouvé intéressant de voir comment votre série transforme les déchets de tous les jours en quelque chose de fragile et précieux, révélant dans le banal une présence quelque peu mystique. » Fabian Knierim, conservateur au Westlicht Center for Photography, Vienne, Autriche.

 

//////////////////

 

We are pleased to present a set of artworks from Michel Monteaux named Matters matter. Widely recognized as press photographers (He collaborated with a few newspapers as well as international magazines) Michel Monteaux also has been pursuing an artistic work for twenty years.

Michel Monteaux never stops questioning the condition of man, his relationship to his environment, his confrontation with nature, the trace, the traces left by him through the themes of memory and its fragility . It unfolds this through several bodies of work, such as « Cosmos », « Continuum », « Instant quantic », « Lifeline », « No traces » and the series presented here « Matters matter » .

The Matter Matter photographic series presents wastes, neglected traces of the common history that lives in us, crushed, swept, thrown, recovered after our passage. Yet today theses wastes bear witness to a planetary lifestyle as complex as it is casual, as paradoxical as it is unequal. Waste is now the most important trace of our daily existence. Each of us throws garbage at home in the street, in the wild, more than once a day. This gesture is accomplished in half consciousness and forgotten a second later. In this way we are disconnected from the organic nature of the elements that constitute the very essence of all forms of life. But far from the eyes the waste continues to transform and is not inert. They become part of a moving universe and join the billions of particles that make up energy and matter. Plastics, Carcasses, Plants. Wastes are collected within the urban space.

« I found it interesting to see how your series turns everyday waste into something fragile and precious, revealing in the mundane a somewhat mystical presence. » Fabian Knierim, curator at the Westlicht Center for Photography, Vienna, Austria.