A propos

Louisa Minkin, britannique comme Mick Finch, enseignant comme lui à La renommée CSM à Londres, diplômée du Royal College of Art de la même ville, de la Ruskin school of drawing of Fine Art (Université d’oxford) et par ailleurs ancienne pensionnaire de la British school à Rome, est un électron libre de l’art contemporain. Circonscrire son champ d’action « plastique » relève de la gageure. On peut cependant pister sa démarche à travers de magnifiques dessins dont l’impact visuel tient à un traitement épuré du trait et de la couleur, puis sortir du plan et la suivre dans le champ d’installations qui convoquent volumes et dispositifs multimédia, pouvant être aussi le fruit de collaborations avec d’autres artistes à l’exemple de Ian Dawson.

 

 

Légendes visuels :

Taxidermy 2 – spotted hyena  aquarelle et pigment sur papier, 40×50 cm.
Kingdom come  technique mixte sur papier, 21×30 cm.
Claire, aquarelle sur papier, 31x24cm.

Catégorie
Artistes, installation, Peinture, Photographie
Tags
Artist, Dessin, drawings, Exhibitions, installation, Louisa Minkin, Media