Focus sur une oeuvre

Sans titre
Détail
Détail

Sans titre   2014
Technique mixte sur papier
49x62cm

 

La maison nourrit l’œuvre de Florim Hasani.

Elle s’érige ici au centre de la composition, en point d’ancrage de celle-ci, qui semble, en apparence, dominée par une réserve blanche. C’est en y regardant bien, pourtant elle qui tient l’ensemble et lui assure son équilibre.
Le contraste entre le blanc et le traitement du motif au centre, du personnage a t’on envie de dire, tellement la maison semble ici traitée comme un portrait, celui d’un être cher que l’on immortalise, avec ce souci chirurgical du détail, la densité des traits et des hachures qui attisent la gourmandise du regard, donne cette impression d’un tableau dans le tableau.
Bien entendu, on remarque en se rapprochant que la maison en question paraît engagé dans un processus de destruction sans cependant que ceci ne prévisualise, ni ne laisse pressentir sa disparition. Au contraire, ce qui est détruit semble ici se recycler en une coque protectrice autour de cet escalier et de la partie restée intacte, renforcer son ancrage et poser de nouvelles fondations pour la suite. Ce qui devrait affaiblir, fortifie ici.
Ces amoncellements de morceaux de bois, de pierres semblent doter la maison de pattes puissantes qui lui permettent de s’ancrer, de s’accrocher, comme une araignée pour tisser sa toile tout autour.